Periodiques

Imprimer
Conversas XXXI – XL
(Quatrième Publication)
AA.VV.
Conception Graphique d'Eva Gonçalves

Textes de A Estante, Andresa Salgueiro, António Araújo, Artur Santos & Sara Ruas, Bruno Garrudo, Carlos Alves, Catarina Laranjeiro, Constança Saraiva, Cristina Vaz, Eva Gonçalves, Fernando Sousa, Filipa Nunes, Filipa Valladares, Francisco Lufinha, Gonçalo Martins, Jaime Carvalho, Joana Manaças, Joana Pielsticker, Joana Reiais Pinto, João Meirinhos, Jónatas Pires, Lara Morais, Leandro Fans & Rita Bragança, Lucas Almeida, Luísa Alpalhão, Luís Nascimento, Luís Rocha, Mafalda Fernandes, Margarida Rêgo, Miguel Rodrigues, Nicholas Carvalho, Nuno Pereira, Panx Solajes, Pedro dos Reis, Rita Frazão, Rodrigo Crespo, Senhora do Lago, Sérgio Marques, Sílvio Teixeira, Susana Lourenço, Suzana Branco, Tânia Cardoso et Tiago Almeida

Traduction de Miguel Rodrigues

Révision (portugais/anglais) de Constança Saraiva et Mafalda Fernandes

Photographies (crédits des images) de Constança Saraiva, Mafalda Fernandes, Mariana Veloso, Miguel Lopes, Miguel Rodrigues et Ricardo Pereira

Dessins de António Araújo et Lucas Almeida
Constança Saraiva
Mafalda Fernandes
14,5 x 19,5 cm
109 pages avec couverture souple et bandeau/affiche A3
100 exemplaires numérotés
2013
(Avril)
Lisbonne, Portugal
sans
Couverture : impression en risographie en une seule couleur – vert
Tranche : impression numérique en N/B, agrafée
Bandeau/Affiche : impression riso en deux couleurs – bleu et vert
Cette revue à été publié dans le cadre de Conversas : une série de rencontres informelles afin de connaître et discuter les projets et les intérêts les uns des autres. Conversas ont lieu tous les Mercredis dans deux ateliers à Lisbonne. Conversas sont un projet de Constança Saraiva et Mafalda Fernandes.

“À la fin de chaque série de dix "Conversas", une petite publication est éditée et publiée comme un archive qui synthétise la mémoire de ce qu'ont été les échanges des "Conversas". En collaboration avec Mafalda et Constança, j'ai dessiné la quatrième édition de cette publication.

Le briefing est très libre – en réfléchissant la nature même du projet, tel que mentionné par les deux organisatrices, les "Conversas" appartiennent à tous ceux qu' y participent – et en étant les possibilités de création presque illimitées, les seules contraintes sont au niveau budgétaire.

On a commencé par décider de travailler avec les débris de papier couleur qui nous ont été offerts par l'un de nos fournisseurs, afin d'éviter le déchet. Pourtant l'abondance de couleurs disponibles a complexifié le processus de conceptualisation à chaque nouvelle étape du travail, en défiant le sens d'unité, la raison d'être de la publication elle-même. On a donc décidé d'imprimer un tirage limité de copies en chacune des couleurs disponibles, pour rappeler que l'expérience collective des "Conversas" est aussi singulière et par conséquence différente pour chacun.

Mafalda et Constança ont voulu aussi inclure des références aux projets et évènements parallèles qui sont en train de se développer dans le cadre des "Conversas". Pour les intégrer, on a crée ce qu'on a appellé les "Conversas Paralelas", en projetant une double publication, c'est à dire, une publication qui intègre dans la même brochure deux sens de lecture différents.“
Texte de Eva Gonçalves.

(Texte traduit par Érica Zíngano et Guillaume Vieira et envoyé par les éditeurs à Tipo.PT)
id
date time
2013-07-26 11:10:38